Malade-et-debout.fr » Médicaments » Fumer cannabis : un fléau ou une bénédiction ?

Fumer cannabis : un fléau ou une bénédiction ?

Les drogues sont aujourd’hui un réel problème pour notre société et pour la santé de nos enfants. En effet, leur croissance et leur développement, ainsi que la banalisation de leur utilisation lors des regroupements d’étudiants a fait qu’il est, aujourd’hui, tout à fait probable de trouver qu’un quart des jeunes de moins de 25 ans ont déjà touché à de la drogue.

Ainsi, la drogue est un phénomène majeur de la société, elle témoigne des vrais problèmes qui rongent notre société entre dépression, anxiété, extravagance, tous ces aspects poussent les plus jeunes comme les moins jeunes à se tourner vers des substances qui risquent de les aider à décompresser, oublier leur maux et se sentir mieux ne serait-ce que l’espace de quelques secondes. Très vite, ils deviennent accro à ce sentiment, et ils deviennent convaincus que leur salut et leur paix passent par l’utilisation de ces substances pas très recommandées.

Mais toutes les drogues ne sont pas les mêmes, et toutes ne sont pas utilisées pour les mêmes fins. Ainsi, le cannabis, par exemple, à su se frayer un chemin dans certaines sociétés, ce n’est plus une “drogue” mais un “moyen médical” pour se sentir mieux, ce qui a poussé sa légalisation dans plusieurs pays du monde, parmi eux on cite les pays-bas.

Fumer du cannabis : facile ou difficile ?

Aujourd’hui, fumer du cannabis n’est plus réellement vu comme une utilisation de drogue, ou tout du moins, pas de la même manière que les autres drogues présentes sur le marché. Ainsi, fumer du cannabis peut même se révéler être bénéfique dans certaines situations, ce qui rend son utilisation d’autant plus légitime.

Sachez que pour obtenir du cannabis, cela ne peut se faire que :

  • En obtenant une ordonnance encourageant son utilisation : en effet, après plusieurs années de recherches, les scientifiques ont démontré les bienfaits analgésiques et calmants du cannabis pour les personnes souffrant du cancer, d’une dépression majeure ou de l’anxiété. C’est pourquoi, et en l’absence de réels effets secondaires dangereux, il est dorénavant possible de se faire prescrire du cannabis, dans la plupart des pays du monde.
  • En l’achetant dans un pays où la consommation du cannabis est légale : il existe plusieurs pays qui, après un débat national, ont voté pour la légalisation du cannabis. Ainsi, il existe alors des bars et des magasins qui se spécialisent dans la vente du cannabis en quantité raisonnable.
  • En l’achetant illégalement : il est aussi possible d’acquérir du cannabis en France, mais cela ne peut qu’être illégal et peut valoir plusieurs mois de prison ainsi qu’une amende si vous vous faites prendre par des représentants de la loi.

L’utilisation du cannabis : bonne ou mauvaise idée ?

Il y a aujourd’hui, même en France, un réel débat autour de l’utilisation publique ou non du cannabis. Car si cette légalisation se fait, le trafic et la vente de cannabis de mauvaise qualité illégalement rentrera dans une réelle régression pour enfin peut-être disparaître

La suite avec des articles :